Moeurs juridiques et judiciaires de l'ancienne Rome, d'apres les poètes latins.

Henriot, Eugène.

ISBN 10: 3511056705 / ISBN 13: 9783511056704
Gebraucht / Anzahl: 0
Bei weiteren Verkäufern erhältlich
Alle  Exemplare dieses Buches anzeigen

Über dieses Buch

Leider ist dieses Exemplar nicht mehr verfügbar. Wir haben Ihnen weitere Exemplare dieses Titels unten aufgelistet.

Beschreibung:

Aalen : Scientia Verlag, 1973. Reprint 1865-ed. 3 Volumes. Hardcover. xl,577; 544; 433 pp. Condition : nieuw. ISBN 3511056705[KEYWORDS: pallet, RECHT, Scientia, zdoos,*, roman law, römisches Recht. Buchnummer des Verkäufers

Über diesen Titel:

Bewertung (bereitgestellt von Goodreads):
0 durchschnittlich
(0 Bewertungen)

Inhaltsangabe: Ce livre historique peut avoir de nombreuses fautes de frappe, le texte manquant, des images ou des index. Les acheteurs peuvent télécharger une copie gratuite scannée du livre original (sans fautes de frappe) de l'éditeur. 1865. Non illustré. Extrait: ... Pourquoi, ajoutait le même poète, ne s'est-il rencontré personne qui voulût épouser Hécalé et Irus? C'est que tous deux étaient pauvres. La pauvreté n'a pas rie quoi faire vivre l'amour: Cur nemo Hecalen, nulla est quai ccrperit Iron? Nempequod aller egens, altera pauper erat. Pion babet unde suum paupertas pascat amorem (Ibid.) En affaire de mariage, disait à son tour Juvénal, c'est encore dans le coffre-fort que l'amour trouve ses meilleures flèches: Venient a dote sagitta-. (Sat. 6.) Ces derniers extraits d'Ovide et de Juvénal nous font voir que de leur temps la dot, nonobstant tous ses inconvénients, n'avait rien perdu de sa prépondérance dans les questions matrimoniales. 11 y avait même progrès sous ce rapport; car nous lisons dans un autre passage des satires de Juvénal que si le futur et ses parents se montraient exigeants à l'endroit des apports de la future, les parents de celle-ci ne l'étaient pas moins quanta la dot du prétendu, et que quelquesuns, sinon tous, entendaient que de part et d'autre les sucs d'écus fussent d'un poids égal: Quis gcner buic placuit censu tninor, atque puell? Sarriculis impar? C'est ce que faisait également remarquer Horace, parlant de la puissance de l'argent, dont le premier effet, dit-il, est de procurer à qui le possède une épouse bien dotée, Scilieet uxorem cum dote, fidemque et amicos, Et genus, et formam regiaa pecunia dont: (EspUt. I, 6.) d'où suit que l'argent appelait l'argent,-et qu'il fallait être riche pour pouvoir épouser une femme riche. Ceci d'ailleurs se vérifie et s'explique par un passage...

„Über diesen Titel“ kann sich auf eine andere Ausgabe dieses Titels beziehen.

Bibliografische Details

Titel: Moeurs juridiques et judiciaires de ...

Beste Suchergebnisse beim ZVAB

1.

Henriot, Eugène.
ISBN 10: 3511056705 ISBN 13: 9783511056704
Gebraucht Hardcover Anzahl: 1
Anbieter
Kloof Booksellers & Scientia Verlag
(Amsterdam, Niederlande)
Bewertung
[?]

Buchbeschreibung Aalen : Scientia Verlag, 1973. Reprint 1865-ed. 3 Volumes. Hardcover. xl,577; 544; 433 pp. Condition : new. ISBN 3511056705 [KEYWORDS: pallet, RECHT, Scientia, roman law, römisches Recht. Artikel-Nr. 77179

Weitere Informationen zu diesem Verkäufer | Frage an den Anbieter

Gebraucht kaufen
EUR 194,00
Währung umrechnen

In den Warenkorb

Versand: EUR 9,00
Von Niederlande nach USA
Versandziele, Kosten & Dauer