Les Petits Hommes - L'intégrale - tome 2 - Petits Hommes 2 (intégrale) 1970-1973

 
9782800147895: Les Petits Hommes - L'intégrale - tome 2 - Petits Hommes 2 (intégrale) 1970-1973
Vom Verlag:

Ce volume comprend les histoires inédites et albums suivants : "La reconstruction d'Eslapion", "Des rêves en poudre" (tome 8), "La Cloche de Rochafleur-sur-mer" (tome 19), "Les Griffes du rapace", "Des petits hommes du brontoxique" (tome 2), "Le secret de l'arbre tordu", "Jeunes ailes et vieilles tiges" (tome 22), "40°C à l'ombre" (tome 15), "Les Guerriers du passé" (tome 3) Après un premier volume dédié aux origines de la série, ce recueil d'histoires longues et courtes réunit le meilleur des premières aventures des Petits Hommes. Sous la plume de Seron, Renaud sauve la population de la Cité d'Eslapion, avant d'enchaîner sur d'autres missions, tout aussi vitales pour le bien-être et la sécurité des siens, en compagnie, cette fois, des fidèles Lapoutre et Lapaille. Aventure, humour et science-fiction se mêlent ici en un savoureux mélange qui a fait le bonheur de générations d'enfants depuis le début des années 1970.

Über den Autor:

Né le 9 février 1942 à Chénée, Pierre Seron suit les cours de beaux-arts de Saint-Luc à Liège et sera un temps décorateur au Grand Bazar de cette ville, avant de devenir successivement assistant-décoriste de Dino Attanasio ("Signor Spaghetti", "Modeste et Pompon") et Mittéï ("Indésirable Désiré", "Ric Hochet"). Sous le pseudonyme de Foal, il collabore aussi à la "Prudence Petitpas" de Maurice Maréchal. Une fois rodé, il se présente à SPIROU où il lance en 1967 sa propre série, "Les Petits Hommes", dans un style très influencé par Franquin. Son style se personnalise graduellement et il entreprendra d'écrire seul les scénarios de ses récits à partir des années 80, après avoir bénéficié dans ce domaine de la collaboration du journaliste Albert Desprechins, puis de Mittéï (sous le pseudonyme Hao). Dessinateur particulièrement productif, il se glisse à PIF-GADGET où il anime de 1973 à 1976 "La Famille Foal" sous le masque de Foal; une série dont deux albums sortiront ultérieurement chez Soleil-Productions dans une version rebaptisée "La Famille Martin". Soucieux de se diversifier, il s'allie au scénariste Stephen Desberg pour proposer dans SPIROU à partir de 1978 les aventures des "Centaures Aurore et Ulysse", qui obtiendront un honnête succès d'estime en albums chez Dupuis d'abord, puis chez Soleil Production, mais l'exigence du grand public se porte essentiellement sur ses "Petits Hommes" qui poursuivent imperturbablement leur carrière en exploitant tous les thèmes et genres où l'on peut confronter le monde des "grands" et celui des "petits". D'album en album, Seron se livre par ailleurs à des débauches d'effets graphiques ou de mises en pages, ainsi qu'à des innovations ingénieuses, comme "La Planète Ranxérox" à tenir dans un sens très particulier pour le lire, voire "Le Trou blanc" qui alterne astucieusement personnages coloriés et délavés. Il est d'ailleurs le seul auteur moderne de chez Dupuis qui ait un jour imaginé de proposer une histoire en 49 planches pour une formule d'albums standards limitée à 48 pages. Sa propension à la SF l'amène parfois à concrétiser un sens artististique joyeusement délirant, mais la technique actuelle d'impression n'est pas encore toujours capable de le suivre !

Ce journaliste à la plume alerte a fait toute sa carrière à la rédaction du MOUSTIQUE, puis TELEMOUSTIQUE, hebdomadaire familial de la maison Dupuis vendu exclusivement en Belgique francophone. Il y est engagé au début des années cinquante et, entre de multiples reportages, réécrit habilement les nombreux articles que le globe-trotter Alain de Prelle envoie des quatre coins du monde. De Prelle avait fait le pari avec l'éditeur Charles Dupuis d'en faire le tour complet avec un billet de mille francs (belges) pour seul viatique de départ. S'il adressait une riche matière journalistique de ses diverses escales, la forme n'était pas toujours adéquate pour un journal populaire et le talent de Desprechins fut d'en construire une succession de récits passionnants et clairs qui donnèrent par la suite quatre gros volumes best-sellers chez l'éditeur. Enhardi par ce premier succès, il propose en 1953 un scénario de Tif et Tondu à Will ("Oscar et ses mystères", signé Ben) au moment où Dineur se désintéresse complètement de ses premiers personnages et en abandonne l'écriture. Ses occupations journalistiques vont toutefois le monopoliser par la suite et il ne reviendra à la bande dessinée qu'en 1967 quand, pour aider le jeune Pierre Seron, il se propose pour écrire les scénarios des Petits Hommes. Il en composera une demi-douzaine jusqu'en 1970, d'"Alerte à Eslapion" à "L'Exode", mettant souvent en forme les idées de l'artiste. A la même époque, après le départ d'Yvan Delporte et Charles Jadoul, les piliers de la rédaction SPIROU, il rédigera également pendant deux ans la rubrique de réponse au courrier des lecteurs et adaptera en français la B.D "Coup au coeur" de Georges Mazure. Il terminera sa carrière à TELEMOUSTIQUE, dont il sera longtemps le rédacteur en chef, puis le critique des émissions télévisées, lorsque l'âge l'incitera à prendre plus de loisirs. Il fut d'ailleurs un temps Président de l'Union des critiques belges de Tv. Son décès prématuré ne lui permit malheureusement pas de jouir pleinement d'une retraite bien méritée.

Né le 5 juin 1932 à Cheratte, Jean Mariette, dit Mittéï, passe huit années à Saint-Luc et à l'Académie des Beaux-Arts de Liège avant de se tourner vers la publicité. Sa première BD inachevée paraît dans les cinq numéros du journal de PADDY lancé par Greg en 1955. Après avoir réalisé quelques bandes verticales documentaires et histoires humoristiques pour les quotidiens LE SOIR et DE STANDAARD, il collabore en 1958 avec Greg qui anime LA LIBRE JUNIOR, le supplément pour enfants de LA LIBRE BELGIQUE, où il place "Les Bolides d'argent" et réalise des décors de "Luc Junior". Il collabore avec Dino Attanasio pour un "Bob Morane" ("L'Oiseau de feu') et devient pendant plusieurs années le décorateur de Tibet ("Ric Hochet"), qui dessinera les personnages scouts de sa propre série "Les 3 A" sur scénario d'André-Paul Duchâteau, dans TINTIN en 1962. Il pénètre ainsi dans l'orbite des éditions du Lombard où il concentrera sa production pendant dix ans, illustrant la rubrique "Tintin-Auto", proposant des gags de "Nana et Mitsou" dans LINE et de nombreux récits complets à TINTIN. Il développe son gaffeur personnel, "L'Indésirable Désiré", à partir de 1966 et reprend des mains de Dino Attanasio la série "Modeste et Pompon" en 1969. Dans les années 70, il passe à SPIROU où il lance "Bonaventure" en 1976 et entreprend l'adaptation en bandes dessinées des "Lettres de mon moulin" d'Alphonse Daudet. En parallèle, il se tourne vers le scénario sous le pseudonyme de Hao pour Pierre Seron ("Les Petits Hommes" ), Laudec ("Les Contes de Curé-la-Flûte"), Walthéry ("Natacha"), Marc Hardy ("Badminton"), Arthur Piroton ("Les Casseurs de bois"), etc. Délicat aquarelliste, il consacre de plus en plus de temps à la peinture, mais ne refuse pas de réaliser de temps à autre quelques décors pour ses amis et reprend, en 1994 chez Marsu-Productions, la série du "P'tit Bout de Chique" créée par Walthéry. Il est décédé le 16 avril 2001.

„Über diesen Titel“ kann sich auf eine andere Ausgabe dieses Titels beziehen.

(Keine Angebote verfügbar)

Buch Finden:



Kaufgesuch aufgeben

Sie kennen Autor und Titel des Buches und finden es trotzdem nicht auf ZVAB? Dann geben Sie einen Suchauftrag auf und wir informieren Sie automatisch, sobald das Buch verfügbar ist!

Kaufgesuch aufgeben