Histoires des singes

0 durchschnittliche Bewertung
( 0 Bewertungen bei GoodReads )
 
9781507541692: Histoires des singes
Vom Verlag:

Tout ce qui amuse innocemment les hommes peut leur être présenté pour sujet de lecture dans les momens où l’esprit cherche à se délasser. La matiere qui compose ce Recueil est de ce genre. On a rassemblé dans un fort court espace tout ce qu’il y a de plus curieux à sçavoir touchant les Animaux dont l’instinct nous cause une espece de ravissement & d’admiration. Les Singes entr’autres sont devenus depuis quelque tems assez communs en France. L’étendue & l’accroissement de notre commerce nous ont procuré cette sorte de denrée qui nous plaît, de cela seul qu’elle nous amuse. Il n’y a guere de Ville où l’on n’en voye quelqu’un ; on en rencontre à Paris chez un assez grand nombre de Particuliers, & les Charlatans dont fourmille le Quay de la Mégisserie en régalent libéralement le Peuple. Cependant on a beau voir fréquemment ces sortes d’Animaux, les gens les plus sérieux se plaisent à les considérer, & sont les premiers à dérider leur front en voyant leurs tours de toute espece, & ce qu’on appelle leurs Singeries. C’est ce qui a donné lieu de penser qu’une Histoire des Singes seroit capable d’amuser quelques heures, & peut-être plus agréablement que l’Histoire des Chats dont le regne n’a pas été ni fort long ni fort tranquille. Le mérite de la nouveauté & le fonds des choses, telles, par exemple, que les Contes qu’on y rapporte de l’adresse de ces Animaux ont pu donner cette confiance à l’Auteur. Quoi qu’il en soit, il faut avouer néanmoins que c’est un agrément limité à un fort petit espace de tems que de voir un Singe transporté en France, isolé dans ces lieux où on le retient, & séparé de tous ceux de son espece. Il seroit sans doute bien plus agréable de voir ces Animaux sur leur propre foyer, dans les terres où leur espece se multiplie ; en un mot, dans leur Pays natal ; de considérer quelle est leur maniere de vivre, leur subtilité à voler les grains, les fruits, & tout ce dont ils font leur nourriture ; l’ordre & la discipline qu’ils observent dans leur pillage ; enfin la forme de leur toute petite République, si l’on peut parler ainsi. C’est une satisfaction que les Voyageurs se sont procurée, lorsqu’ils ont parcouru les désers de l’Afrique & de l’Amérique, où ces Animaux y multiplient si fort, qu’ils y forment un Peuple nombreux, quoique varié par ses différentes especes, & par ses habitations. Mais comme la plûpart des hommes ne sont pas destinés à faire des voyages si lointains, on a cru pouvoir les dédommager en quelque maniere de ce qu’ils ne peuvent voir de leurs yeux, en rassemblant sous un même point de vûe tout ce que les Voyageurs ont dit de plus curieux touchant ces Animaux, c’est-à-dire, leurs diverses especes, leur maniere de vivre, leur adresse surprenante ; en un mot, tout ce que constitue la singularité de leur nature. Toutes ces choses ne pouvoient fournir à la vérité une matiere d’une juste étendue pour un Volume ordinaire ; ainsi on y a ajouté pour la même satisfaction du Lecteur l’Histoire des Éléphans, des Castors : & quoique ces sortes d’Animaux, par leur figure & leur instinct n’offrent point à l’esprit une matiere aussi gaye & aussi riante que celle des Singes ; on peut dire néanmoins que les différens traits qui caracterisent leur industrie, & leur sorte de génie, nous laissent ébahis, pour ainsi dire, tant ils nous causent d’étonnement & d’admiration, & nous forcent à respecter intérieurement cette puissance sans bornes de l’Auteur de la Nature, qui se multiplie à nos yeux de tant de manieres, & surtout par l’industrie qu’il a donnée aux Animaux dont ce petit Recueil compose l’Histoire.

Über den Autor:

Pons Augustin Alletz, né à Montpellier en 1703 et mort à Paris le 7 mars 1785, est un compilateur de littérature français. Après avoir été quelque temps dans la congrégation de l'Oratoire, il exerce la profession d'avocat à Montpellier, qu'il abandonne bientôt pour s'adonner entièrement à la littérature, à Paris. L'Agronome, ou Dictionnaire portatif du cultivateur, qui parut pour la première fois en 1760, en deux volumes, a été souvent réimprimé, et cela jusqu'au XIXe siècle. C'est l'un des meilleurs manuels de l'époque sur la vie à la campagne. Outre des conseils sur le jardinage, l'élevage, la médecine vétérinaire, la chasse, il contient un grand nombre de recettes de cuisine pratique propres à satisfaire un gentilhomme campagnard gastronome. La partie consacrée à la vigne et au vin est importante : choix des vins, anecdotes curieuses, auteurs qui ont traité du vin, types de vins (rouge, clairet, gris, blanc ; Bourgogne, Champagne, muscat de Saint-Laurent-en-Provence, vins d'Espagne, vins liquoreux, Malvoisie), recettes pour guérir des vins, recettes de vins aromatiques (absinthe, aneth, anis, fenouil, hysope, sauge, roses, sureau), recettes de vinaigres. Il est le grand-père de l'écrivain Édouard Alletz (1798-1850).

„Über diesen Titel“ kann sich auf eine andere Ausgabe dieses Titels beziehen.

(Keine Angebote verfügbar)

Buch Finden:



Kaufgesuch aufgeben

Sie kennen Autor und Titel des Buches und finden es trotzdem nicht auf ZVAB? Dann geben Sie einen Suchauftrag auf und wir informieren Sie automatisch, sobald das Buch verfügbar ist!

Kaufgesuch aufgeben